07 janvier 2021

Récap de fin d'année

Retour en images sur la fin d'année 2020
 
Juste avant que le deuxième confinement soit annoncé, mon dernier livre « Trait pour Trait » a eu l'honneur de recevoir le premier « Prix de l’Aventure du Cœur et d’Ailleurs », créé par le Fonds de Dotation Paul-Emile Victor. Un grand Merci à Daphné Victor, Stéphane Dugast, Patrick Poivre d'Arvor et aux membres du jury qui ont apprécié le livre !
 
 
Après cette chaleureuse invitation, il a fallu retourner en ermite à l'atelier. J'ai alors eu le temps de me replonger dans le dessin et dans les souvenirs de voyage, pour vivre ce nouveau confinement le moins mal possible... Les occasions de profiter des belles lumières du soir et de faire des trouvailles en rangeant l'atelier n'ont pas manqué.
 
 
De nouvelles toiles ont aussi fait leur apparition : « Toraja Princess », « Les yeux noirs Banjara », fillette Banjara dans une fenêtre ancienne comme je les adore, aux multiples couches de peinture écaillée, chinée au Rajasthan ou encore un dessin sur bois inspiré par la belle Aïssa Maïga, plaisir du crayon qui glisse sur le grain du bois pour retranscrire le grain de la peau...



Pour célébrer un anniversaire, j'ai également eu le temps de retrouver avec bonheur des souvenirs de mon voyage en Papouasie pour lequel j’embarquais il y a presque 3 ans avec la Fondation Iris et une équipe de gens fabuleux ! Le casoar, cet oiseau parfois considéré comme le plus dangereux du monde qui joue un rôle fondamental dans la dispersion des espèces végétales, en ingérant des fruits et excrétant les noyaux et pépins à des kilomètres plus loin... Cette expédition a été relatée dans notre ouvrage collectif « Au premier matin du monde » paru chez Editions Hozhoni il y a 2 ans.

Finalement, le confinement a également été un prétexte idéal pour retomber dans cette addiction qu'est la linogravure...


... et pour faire plaisir avec des dédicaces uniques de mes livres avant Noël !

Il n'y en a jamais assez !

Les lutins de Noël ont travaillé d’arrache-pied à l’atelier pour tenter d'envoyer toutes les commandes avant les fêtes...


Pour conclure l'année 2020, voici un petit montage des 9 photos qui ont remporté le plus de succès sur les réseaux :


On dirait bien que vous avez aimé le turquoise, et les tatouages de la plus badass des mamies tatouées, alias Apo Whang Od (Trésor national vivant des Philippines)
Ça tombe bien, ma série sur le tatouage n’est pas terminée... je vais pouvoir m’atteler à la continuer...
Et puis j’espère que le monde recommencera à tourner assez rapidement pour que je puisse réaliser mon projet de retourner voir Whang Od pour lui montrer tout ça ! (Elle a 103 ans, le temps presse un peu )
 
Enfin, malgré le contexte très incertain qui m'empêche d'avoir toute visibilité pour l'année qui vient de commencer, une nouvelle idée serait dans les starting blocks !

Il se pourrait bien que ma série de cactus et succulentes commencée cet été au Muséum de Toulouse, et dans d’autres jardins botaniques de France, donne lieu en 2021 à un projet éditorial... 
Ça me fournit le meilleur prétexte pour étoffer ma collec’ perso, puisque chaque nouvelle adoption, « c’est pour le boulot » !
 
Affaire à suivre... ;)

 

3 commentaires:

  1. étonnant cet article qui réapparait sans ses commentaires (mais peut être as tu supprimé les trolls et republié? de toute façon je ne me lasse pas (jamais !)d'avoir de tes nouvelles à suivre :)

    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Un vrai plaisir de revoir cette rétrospective!

    RépondreSupprimer
  3. merci pour cet article ....Toujours de tellement jolis dessins et projets !!!!

    RépondreSupprimer