16 juillet 2018

Rencontre forestière à Orai

Ces jours-ci, je fais revivre une rencontre marquante de mon voyage en Papouasie.

Lors d'une remontée en pirogue en bois de la rivière Lengguru, à la recherche du Paradisier petit-émeraude, nous accostons dans un village papou où peu d'Occidentaux ont dû s'arrêter, à en juger par le visage étonné des habitants qui nous attendent sur la berge.

Les débuts sont un peu frileux, il va falloir s'apprivoiser. Je tente une approche par le dessin en croquant un adulte à casquette qui s'appelle... Stefanus (tiens tiens !) debout devant tout le monde.


Le soleil sort de derrière les nuages et on a rapidement très chaud ! Les gens sont attroupés autour de notre petit groupe d'intrus, les sourires ne sont pas automatiques, mais petit-à-petit, les villageois se détendent.

Pendant que je dessine, l'ornithologue du groupe montre des livres d'oiseaux pour expliquer notre quête aux habitants qui les reconnaissent et semblent savoir exactement où les trouver. L'imitation des chants fonctionne aussi très bien !

En quelques minutes, les villageois sont en confiance et proposent de nous emmener voir les oiseaux... et notamment les lieux de parade du paradisier petit-émeraude.
C'est une balade en file indienne car toute notre équipe est là et la moitié du village nous suit. Pas une équipe très discrète pour l'observation des oiseaux !

On suit la rivière, puis on passe dans de magnifiques jardins de taro, bananier, manioc... Jardins papous mélangés à la forêt, verdoyants. Une petite famille est venue y cueillir des courges, ils rentrent les bras chargés, et c'est là que je rencontre cet enfant entouré de verdure, n'en revenant pas de croiser notre drôle d'équipe.

"Rencontre forestière à Orai" - Toile en cours, détail


"Rencontre forestière à Orai"

Toile qui sera présente dans le livre relatant notre expédition en Papouasie, qui sort en octobre prochain !

12 commentaires:

  1. des rencontres des moments inoubliables

    quand à ton dessin ......................♥
    sublime
    ces couleurs ce regard
    quelle force et douceur en même temps (oui les mots sont "banals " mais l'émotion est là
    merci et à suivre

    RépondreSupprimer
  2. Splendide travail sur la carnation ! Magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je m'amuse bien à la peinture à l'huile, ça faisait longtemps que je voulais m'y remettre... Bon mais c'est encore balbutiant...

      Supprimer
    2. tu t'en sors merveilleusement bien
      fallait rien dire on avait rien vu :o)

      Supprimer
  3. Des rencontres comme celles là sont inoubliables. Bel hommage à ce garçon qui s'est trouvé au bon endroit au bon moment pour notre plus grand plaisir. Ce nouveau livre promet d'être somptueux et très interessant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'il était déjà scotché de tomber sur nous... mais alors que son portrait saisi à la volée finisse dans un livre, ça relève de la science-fiction pour lui :-)

      Supprimer
  4. Ha c'est rare qu'il y ait un "objet" dans tes tableaux en plus des personnes. C'est chouette aussi, c'est différent mais j'aime bien.

    RépondreSupprimer
  5. Très beaux dessins mais personnages toujours très tristes et pas souriants.
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvie pour cette remarque. Je me permets de répondre qu'en l'occurrence il n'est pas triste : je dirais qu'il est mi intimidé, mi effrayé car il n'a jamais vu d'occidentaux et on débarque en grosse équipe !
      Le reste du temps, je fais poser mes personnages. Le sourire qu'ils ont au début s'évapore avec le temps car la pose est assez longue...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. perso je ne ressens pas de la tristesse

      Supprimer