31 janvier 2010

De retour d'un hiver en Asie du Sud-Est


Après la Birmanie en novembre, le Laos en décembre et le Vietnam en janvier, me voilà de retour... Vous allez ravoir droit à des vrais posts, et pas des trucs préparés à l'avance, dans l'empressement du départ !
Le voyage était fabuleux, impossible de résumer en quelques mots... Mais si je ne devais retenir qu'une photo, ce serait celle-ci... prise le premier jour, en Birmanie, à Yangon, dans un monastère, durant la sieste des novices.
DSC_0096
Et quelques souvenirs marquants, en vrac :
- Passer quelques jours dans un village birman où les 3/4 des gens n'ont jamais vu de blanches... leurs impressions, leur accueil inoubliable, et l'apprentissage d'un petit bout  de leur culture et de leurs coutumes
- Se lier d'amitié avec deux bonzes birmans, leur invitation à visiter leur petit monastère, les journées passées avec eux à se faire guider et à découvrir des endroits loin des sentiers battus
- Se faire inviter dans un noviciat ; la curiosité des invités, et l'accueil incroyable
- S'immerger dans une culture faite de religion, de politesse, d'égards et d'hospitalité
- Contempler la savane de Bagan avec ses myriades de temples à perte de vue au coucher du soleil
- S'imprégner de l'infinie quiétude du Lac Inlé qui semble n'avoir pas changé depuis des millénaires
- Profiter d'un somptueux coucher de soleil sur un pont en teck, en compagnie de bonzes, avec vue sur la vie aux champs et les barques qui glissent sur l'eau lisse
- Tenter des expériences culinaires audacieuses (larves, fourmis, terre recalcifiante...)
- Apercevoir vie rurale et difficile au cours d'un trek
- Passer une nuit dans un monastère et tenter l'expérience de la méditation
- Se ressourcer une semaine dans la grouillante Bangkok : un transitoire retour à la modernité extrême
- Passer le réveillon de Noël avec un bonze, et 4 jours dans son village, en immersion totale dans la culture laotienne
- Accumuler les treks aventureux avec nuits dans des villages ruraux du Laos dans différentes ethnies, avec pour point commun des conditions spartiates
- Se faire promener en bateau dans les méandres verdoyants du delta du Mekong, entourés de vergers
- Prendre le temps de traîner dans les ruelles de Hoi An (Vietnam) le soir, à la lumière des lampions
- Se poser et observer le marché grouillant et coloré de Bac Ha au Vietnam, ses femmes Hmongs fleuries aux tenues traditionnelles incroyables. Sortir un carnet de croquis et susciter la curiosité et les sourires
- Se balader dans les montagnes de rizières en terrasse à Sapa, en compagnie de petites nanas Hmongs noires
- Frôler la mort à mobylette dans le trafic routier incroyable des grandes villes du Vietnam
- Rentrer dépaysée, déphasée, déboussolée, mais heureuse de renouer avec ses marques
Je ne garantis pas de raconter tout, tout de suite, car il me faut un peu de temps pour atterrir et digérer tout ça. Mais ce qui est sûr, c'est que l'inspiration est revenue à bloc pour au moins plusieurs mois !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire