31 mars 2016

Deux guerriers bien timides

Au puits chantant - KENYA - 18 juin 2014

Nous rencontrons Lpaayon et Larawan dans les conditions d’un conte : Fin de journée orangée, le soleil va bientôt se coucher. Lpaayon et Larawan amènent leur troupeau de dromadaires assoiffés au puits, dans un décor d’oasis.
Selon la tribu Rendille, les chameaux peuvent ne pas boire pendant 12-13 jours. Par contre, ils ne cachent pas leur frénésie en arrivant à l’oasis… Le ventre maigre, ils courent sur les derniers mètres, toutes pattes lancées et désynchronisées, oubliant temporairement leur démarche digne, chaloupée et altière de dromadaires, pour galoper toutes pattes lancées n’importe comment. Ils arrivent sveltes et repartent GONFLES comme des outres !


Lpaayon et Larawan sont moranes, c’est-à-dire dans une tranche d’âge où ils sont guerriers. Après la circoncision, mais avant le mariage. C’est leur rôle de protéger les troupeaux, et de tirer l’eau du puits avec les autres moranes. Ils font une chaîne qui se passe les seaux en chantant pour se donner le rythme, d’où le nom de puits chantant.

 

Larawan, comme tout morane, est coquet comme une fille. Sur le haut des oreilles, des boucles en perles qui forment 2 petites cornes. Dans le lobe étiré de l’oreille, une petite boîte de tabac à priser ! Pour tirer l’eau du puits, il a relevé ses longues nattes en chignon.

Les moranes ne sont pas censés passer du temps avec les filles. Ils ont le droit d’avoir des girlfriends, mais pas de manger en présence de filles.

Au début, ça a amusé Lpaayon et Larawan de poser pour moi, mais le regard du public improvisé les a gênés, car il y avait aussi des filles dans l'assistance, qui ont commencé à railler. Le coin est très rural et les gens ne plaisantent pas avec la tradition.

Notre guide nous explique : « You know people here, they are very coward. These morans, they are not supposed to stay with women. Thay had no rest fo long time ».





8 commentaires:

  1. Un joli conte ! Et de belles rencontres et pages de carnets !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Stéphanie,
    C'est un bien joli conte. Une rencontre très passionnante.
    Des pages de carnets vraiment très belles. Bravo !
    Bonne journée
    martine

    RépondreSupprimer
  3. tu pars quand en Colombie
    c'est pour bientôt non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement ce sera en mai ! Mais je suis très très occupée sur mon livre ces temps-ci, et par... une surprise !

      Supprimer
    2. ok

      bonnes occupations alors :o)
      chouette le livre et à suivre pour la surprise .... bonne semaine

      Supprimer
    3. ps pas trop possible pour moi de rester ordi non plus pardonne moi d''avance !

      Supprimer
    4. merci pour la mise à jour de l'agenda
      bon courage pour tous ces projets en cours

      Supprimer