20 février 2018

Gloria y Laurentina

En attendant des nouvelles de mon tout récent voyage au Costa Rica, je ressors des archives : Une superbe rencontre avec des femmes de l'ethnie Misak, au marché de Silvia en Colombie.


Je commence par dessiner la jeune Gloria, bien affairée sur son stand de légumes.
Sa Maman Laurentina, au-dessus de mon épaule, n'en perd pas une miette !

Elle en profite pour m'apprendre plein de choses : 
Elle me détaille les significations des quatre couleurs présentes sur les costumes traditionnels des Misak. On reconnaît l'ethnie à ces quatre couleurs, ainsi qu'à leurs couvre-chef particuliers : chapeau de paille plat en "accordéon" ou chapeau rond en feutre noir.

Et elle m'apprend plein de vocabulaire misak, que je note tant bien que mal, phonétiquement, en même temps que je dessine !



Comme souvent dans les lieux publics, la rumeur court qu'une touriste est en train de faire des dessins et les curieux s'agglutinent au-dessus de mon épaule ! Il faut faire attention à ce qu'ils n'entravent pas le passage, car Gloria et Laurentina sont "au travail", et je ne veux pas qu'elles perdent des ventes de fruits et légumes à cause de mon petit numéro !


Photo instantanée avec Gloria ravie de son portrait


Toile "Gloria" peinte ultérieurement, une fois de retour à l'atelier

Apparemment ma présence ne gêne pas ! Et Laurentina, qui a adoré le portrait de sa fille, veut aussi le sien ! 


Laurentina : "Combien de jours restes-tu à Silvia?"
Moi : "Seulement aujourd'hui pour le marché"
Laurentina : "Tu sais faire les peintures murales ?"
Moi : "Heu ça dépend quoi, mais oui..."
Laurentina : "La prochaine fois que tu viens, tu dormiras dans notre maison. Mon mari aimerait faire une fresque sur notre maison"
Moi : "OK la prochaine fois alors !"

Je garde cette idée d'invitation dans un coin de ma tête... J'avoue que l'idée de côtoyer cette adorable famille de plus près m'avait tentée, et me tente toujours !


Toile "Laurentina" réalisée de retour à l'atelier

Et en vrac, quelques croquis de silhouettes Misak réalisées après le marché, sur la place du village, là où les gens prennent le temps de se poser, papoter avec les gens des villages alentours, siroter un jus de fruit...




4 commentaires:

  1. oh merci Stéphanie de partager non seulement tes oeuvres finales mais aussi ces carnets de voyages qui nous immergent un peu plus dans ton voyage tes rencontres et ta démarche
    je sens qu'on va se régaler encore....
    Bravo +++ c'est magnifique encore une fois
    à suivre

    RépondreSupprimer
  2. Tout l'essentiel est là : plein de vie et magnifique. Bien joué !

    RépondreSupprimer
  3. Encore de beaux portraits qu'on ne se lasse pas d'admirer ! Et avec ce partage on voyage... merci rien que pour ça ! MAGNIFIQUE !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime ces tons roses et bleus c'est vif et frais :)

    RépondreSupprimer