30 mars 2020

Home sweet home

Qu’il est bon de retrouver son nid après un long et inspirant voyage, de commencer à déballer ses trésors, et à imaginer les travaux des prochains jours... J’ai la chance d’avoir mon atelier à la maison, et ça va être l’endroit le plus doux pour se confiner, gorgée de l’inspiration balinaise !


Mon retour de Bali a été, jusqu'au bout, des plus incertains. Trois avions annulés les uns après les autres, et autant de yoyos émotionnels dans un contexte stressant... Le virus est aussi bien présent aussi à Bali, et les mesures ont vraiment tardé à être prises pour confiner la population. 

Même si j'avais trouvé un très joli endroit isolé pour m'auto-confiner dans les rizières, tout n'était pas pour autant idyllique : seule loin des miens, dans un pays qui n’est pas le mien, et pour un temps indéterminé... 

Étant impossible de trouver des vols commerciaux pour rentrer en France, j'ai eu la chance de répondre à temps à un message de l'ambassade et ainsi à obtenir une place pour un vol de rapatriement. Mon masque balinais en batik, mon gel hydro alcoolique et moi-même avons dont été rapatriés à Toulouse ce week-end ! 

Notre résidence artistique à Bali avec Valérie Aboulker s'est donc terminée au terme de 6 semaines bien productives dans un environnement enchanteur de l'Ile des Dieux...


Pour ceux qui ne me suivent pas sur Instagram ou Facebook, voici un petit récapitulatif de mes dernières inspirations balinaises...

J'ai beaucoup apprécié le morning market, où est vendu tout ce qu'il faut pour faire de magnifiques offrandes végétales. J'en ai profité pour tirer le portrait de Biang Agung.


Autre souvenir : le jour de Nyepi, la fête du silence. Dans tous les quartiers, les Balinais avaient  préparé les ogoh ogoh, des monstres de papier mâché, destinés à effrayer les démons qui descendent sur Terre le jour de Nyepi...

Après avoir observé nos voisins construire avec application des monstres, des semaines durant... nous n'avons pas pu assister aux processions débridées et bruyantes au cours desquelles les ogoh-ogoh défilent... Car pour cause de pandémie, elles ont été annulées. Les ogoh-ogoh de papier mâché sont donc eux aussi confinés jusqu'a prochain Nyepi...



Enfin, j'ai pris un grand plaisir à dessiner notre adorable voisine balinaise Wayan... et son sourire contagieux ! 

On peut dire qu'elle n'a pas vraiment apprécié le portait que j'ai fait d'elle in situ, où elle trouvait qu'elle ressemblait à un homme... ni celui sur toile, car elle ne se trouve pas assez jolie pour être dessinée ! « Le dessin est bien, mais c’est moi qui ai la peau trop noire !» J’ai tenté de la rassurer, moi je la trouve rayonnante pour ses 75 printemps !! 

Dans un monde futur où il sera de nouveau possible de voyager... Si vous allez à Bali, quand vous serez de passage à Ubud, et si vous envisagez une balade dans les rizières, n’hésitez pas à aller saluer Coco Wayan de ma part, et siroter une noix de coco verte en l’écoutant raconter ses histoires. Elle travaille encore, à 75 ans, pour assurer sa subsistance, car malheureusement, aucun de ses 5 enfants et 12 petits enfants ne s’occupe d’elle.  

Sa mini gargote se situe au bout de Jalan Kajeng, juste après la montée un peu raide arborée, au début des rizières. Il y a un petit panneau qui indique son cabanon, un peu dissimulé en contrebas.


Enfin, à la date d’aujourd’hui, j’aurais dû être au Rajasthan pour un second voyage, pour retrouver les personnes qui avaient posé pour moi l'an dernier, et leur apporter leurs dessins ! 
En attendant de pouvoir y retourner, j'ai réalisé une collection de Rajasthanis moustachus enturbannés...


Pour finir... En cette période à l'actualité mouvementée, j'ai laissé ma boutique en ligne ouverte et les commandes peuvent toujours être passées. Cependant, les livraisons ne seront faites qu'après la fin du confinement afin d'essayer de préserver le plus possible chacune et chacun d'entre nous d'une éventuelle contamination. 

Pour toute question : contact.stephanieledoux@gmail.com 

J'espère que vous allez bien... et surtout, prenez soin de vous, et des vôtres !

5 commentaires:

  1. merci merci merci Stéphanie pour toutes ces nouvelles
    heureuse que tu ai pu rentrer retrouver ton cocon

    je ne doute pas que ce voyage ,ces rencontres t'inspirent au cours des futures semaines
    déjà là c'est magnifique!
    ♥ quelle force dans ces ,dans tes ,'dessins
    le portrait est sublimes il ne lui a peut être que moyennement plu mais perso je suis scotchée et oui elle est plus que rayonnantes
    tu iras au Rajasthan plus tard
    ce n'est que partie remise
    prends biens soin de toi aussi
    merci pour ces partages de couleurs et de vies

    à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aurais du me relire
      y a des "s" pas à leur place !! tu ais s
      sublime et bien sans s
      :)

      Supprimer
  2. Quel formidable aventure cela a du être !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Pourquoi avez vous mis les photos en mouvement? quel dommage de ne pas avoir le temps de les contempler...

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir, ce que vous faites est très beau. Néanmoins, je m'interroge: tous ces gens que vous dessinez, savent-ils que vous vendez leur image ? Si oui touchent ils des droits à l'image ???

    RépondreSupprimer